à propos 

 

Tout a débuté par une envie de créer quelque chose qui accrochait l'œil dans la rue afin de marquer certains emplacements spécifiques dans Paris.

J'ai commencé par des structures en verre avec un dos en miroir pour refléter le soleil.

Celles-ci étant quelque peu fragiles, j'ai opté pour une structure totalement en miroir qui permettait a la fois d'avoir une meilleure solidité et aussi un plaisir de pourvoir voir des choses qui logiquement ne devraient pas être là lorsque l'on regarde dans cette direction. 

L'idée est ainsi née.

Au fur et a mesure du temps je me suis mis a faire de plus en plus de facettes pour un maximum de visions adjacentes.

La création des mes structure me procure comme un plaisir torturé c'est anguleux, ça va dans tous les sens, je suis une ligne puis découvre que celle ci peut se tordre a l'infini dans son propre reflet. Faire le tour du cadran lorsque je travaille arrive régulièrement, le miroir m'absorbe.

Lier le plaisir de la nature à la réflexion du miroir est quelque chose qui me parle, pouvoir créer un coin de verdure sur les murs délaissés de la ville, capturer des éclats de lumière, figer des instants fugaces, entrevoir un reflet qui ne devrait pas être là.

Une évasion fugace du regard au détour d'une rue.

- le street art est comme une libération des chaines, rien ne nous oblige, rien ne nous empêche de quoi que se soit; l'art et la liberté d'être dominent.

 

 

 

Tegmo_lhistoire